Cancer de la peau :

Traitement en chirurgie esthétique à Bordeaux

En bref

L’intervention: Tous les cancers de la peau doivent être enlevés et la reconstruction peut souvent se réaliser lors de la même chirurgie.

Durée: moins d’une heure

L’hospitalisation: Ambulatoire

Le prix: entre 250 et 800 euros

La convalescence: Rapide, quelques jours.

Les risques: Œdème, hématome, retard de cicatrisation

La douleur: peu douloureux.

Résultat définitif: 1 an

L’intervention

Les cancers de la peau sont les plus fréquents des cancers mais leur traitement est souvent simple et limité à une chirurgie légère. Il faut néanmoins distinguer plusieurs catégories :

 

  • Les carcinomes basocellulaires : les plus fréquents, ils sont dus au soleil et touchent généralement les personnes de plus de 45 ans au niveau du visage. Ces cancers ne font pas de métastase et leur traitement consiste simplement à les enlever de manière complète avec une marge de sécurité de quelques millimètres.

 

  • Les carcinomes épidermoïdes : moins fréquents, dus également aux soleil, présents surtout sur le visage et les mains. Ces cancers sont un plus agressifs et peuvent envahir les ganglions et donc entrainer des métastases.

 

  • Les mélanomes : encore moins fréquents mais plus graves. Ils peuvent être présents sur tout le corps (peau et muqueuse). C’est une tache qui ressemble à grain de beauté qui change et évolue. Celui-ci nécessite des examens complémentaires, des marges de sécurités plus grandes et parfois l’étude des ganglions. Des traitements complémentaires peuvent être utiles en fonction de son stade.

 

 

Le principe de l’intervention est double : enlever le cancer dans sa totalité (ce qui nécessite toujours une marge de sécurité de quelques millimètres) et reconstruire la zone concernée le plus discrètement possible.

 

Cette reconstruction peut s’effectuer par différentes techniques :

  • Des cicatrices dissimulées dans les plis naturels du visage.
  • Des greffes de peau prise sur un endroit discret de votre corps.
  • Des petits lambeaux permettant de basculer de la peau saine vers la zone à reconstruire.
4500
4500

Le post-opératoire

Généralement peu douloureux.

Sur le visage les cicatrices sont volontiers laissées à l’air sans pansement avec une simple application de vaseline. En cas de greffe de peau : nous plaçons un bourdonnet (pansement gras cousu) que nous laissons en place 5 jours.

La cicatrisation est généralement obtenue en 10 jours.

Les principales complications sont des anomalies de cicatrisation et de rares infections.

 

Le cancer retiré a été envoyé en analyse anatomopathologique. Il s’agit d’une étude sous microscope pour s’assurer que la totalité de la lésion a été retirée.

Les résultats de cette analyse mettent en moyenne une semaine à arriver.

Dans la grande majorité des cas, l’exérèse est complète. Dans le cas contraire, une nouvelle intervention peut être nécessaire afin d’enlever quelques millimètres supplémentaires.

Les Tarifs

250 – 800 €

Les tarifs sont donnés “à partir de”, ils comprennent:

 Les frais de clinique, les honoraires de l’anesthésiste, le prix des dispositifs implantables (prothèse, acide hyaluronique…),  le salaire de l’infirmière aide opératoire, les honoraires du chirurgien

Ces tarifs varient en fonction de l’examen clinique, un devis personnalisé vous sera remis à l’issue de la consultation.

Les Questions fréquentes

Comment apparaît un cancer de la peau ?

L’âge et l’exposition solaire sont les principaux facteurs de risques de cancer de la peau. Les UV vont agresser les cellules de la peau et entraîner des mutations dans l’ADN. Ces mutations sont réparées automatiquement, mais au cours de votre vie, certaines cellules de votre peau peuvent atteindre leur « quota » de soleil, ne plus réparer les lésions de l’ADN et créer des cancers de la peau.

D’autres pathologies plus rares peuvent également augmenter ce risque.

Comment me protéger d’un cancer de la peau ?

La protection solaire est la principale arme dont vous disposez. Eviter les expositions longues, se protéger avec des vêtements/chapeaux, et appliquer une crème solaire FPS 50.

 

Il y a-t-il un risque de récidive ?

Oui, ce risque existe malheureusement, et par deux mécanismes.

Si l’exérèse était incomplète, nous vous proposerons une reprise chirurgicale afin de retirer quelques millimètres de peau supplémentaire.

Si l’exérèse était complète vous êtes donc débarrassé de ce carcinome, cependant, à partir du moment où vous en avez attrapé un, c’est que vous avez les facteurs de risques (soleil, âge) d’en faire un autre.

Le cancer est discret, ne se voit pas beaucoup et je ne veux pas de cicatrice, puis-je ne pas me faire opérer ?

Rien n’est jamais obligatoire, vous avez toujours le dernier mot concernant votre traitement.

Cependant, un cancer de la peau qu’on laisse en place va forcément grossir, parfois lentement, mais parfois assez rapidement. Les carcinomes basocellulaires ne sont pas une urgence et peuvent attendre quelques semaines, cependant les autres types doivent être enlevés assez rapidement.

Fiche d’information de la société française de chirurgie plastique

Besoin de plus d’information sur la chirurgie dermatologique à Bordeaux ?

 

Parlez-en avec le Dr Quentin Kopp

Chirurgien esthétique à Bordeaux