Augmentation mammaire par prothèse en Chirurgie esthétique à Bordeaux

Augmentation mammaire bordeaux : 2 solutions, prothèse ou graisse

En bref

L’intervention: Le principe de l’augmentation mammaire par prothèse est de poser une prothèse remplie de silicone sous la glande mammaire afin d’améliorer le galbe et le volume du sein. Selon le cas, la prothèse peut être posée devant ou derrière le muscle grand pectoral.

Durée: Cette intervention dure entre 1h et 1h30.

L’hospitalisation: Dans la plupart des cas, vous êtes convoqués en chirurgie ambulatoire. Il n’y a donc pas de nuit passée à la clinique. Parfois une nuit peut vous être proposée selon vos antécédents.

Le prix: à partir de 4000 et 4200 euros

La convalescence: Une dizaine de jours de repos est recommandée après la pose de prothèse. Il convient également de proscrire toutes activités physiques intenses pour une durée de 6 semaines post opératoire.

Les risques:  Hématome, trouble de la sensibilité, épanchement de lymphe, infection.

La douleur: Modérée si la prothèse est placée sous la glande, plus intense pendant 3-4 jours si elle est placée sous le muscle.

Les effets indésirables: Coques, rupture de la prothèse, déplacement, lymphomes.

Résultat définitif: à 3 mois

L’intervention

L’augmentation mammaire par prothèse est une technique chirurgicale permettant d’augmenter le volume de la poitrine. Elle peut se dérouler à partir de l’âge de 18 ans sauf si malformation où l’on peut opérer des le jeune âge.

Cette augmentation de volume est réalisée par la mise en place d’une prothèse de silicone.

Cette prothèse est mise en place soit entre la glande mammaire et le muscle pectoral, soit derrière le muscle pectoral.

 

Voie d’abord

Il existe plusieurs possibilités pour mettre en place cette prothèse, et elles définissent la position de votre cicatrice.

Le Dr Quentin Kopp utilise les voies d’abord sous mammaires (dans le sillon sous le sein) et péri-aréolaire inférieure (autour de l’aréole)

Attention, si vous voulez une augmentation de volume par prothèse mais que votre poitrine tombe un peu trop, il sera nécessaire de réaliser pendant la même intervention un lifting de la poitrine

 

Choix de la prothèse:

La taille et la forme (ronde ou anatomique) de la prothèse est choisi lors des consultations pré-opératoire avec votre chirurgien en fonction du résultat que vous désirez et de votre anatomie.

 

 

4500
4500

Le post-opératoire

Après l’intervention, vous sortirez de la clinique avec des pansements et une compression par bande.

Le premier pansement sera réalisé au 2ème jour par vous-même. 

Un soutien-gorge de contention est à porter pour une durée de 6 semaines jours et nuits. Ce soutien-gorge permet à la prothèse de rester en bonne position en attendant une cicatrisation efficace.

La douleur peut varier entre chaque patiente, elle est souvent modérée voir forte les 2 premiers jours puis diminue rapidement. Un traitement antalgique vous sera bien entendu donné pour passer avec sérénité ces premiers jours post-opératoire.

 

 

Les Tarifs

4000 – 4200 €

Les tarifs sont donnés “à partir de”, ils comprennent:

 Les frais de clinique, les honoraires de l’anesthésiste, le prix des dispositifs implantables (prothèse, acide hyaluronique…),  le salaire de l’infirmière aide opératoire, les honoraires du chirurgien

Ces tarifs varient en fonction de l’examen clinique, un devis personnalisé vous sera remis à l’issue de la consultation.

Avant / Après

Augmentation mammaire par prothèse - chirurgie esthétique Bordeaux - Dr Quentin Kopp 

Augmentation mammaire

Augmentation mammaire par prothèse - Chirurgie esthétique bordeaux - Dr Quentin Kopp 

Pose de prothèse

Augmentation mammaire par prothèse - Chirurgie esthétique Bordeaux - Dr Quentin Kopp

Augmentation mammaire

Augmentation mammaire par prothèse - Chirurgie esthétique Bordeaux - Dr Quentin Kopp

Augmentation mammaire

Pose de prothèse

Les Questions fréquentes

Est-ce qu'il faut changer les implants mammaires ?

Les prothèses mammaires ne doivent pas être considérées comme définitives. Certaines peuvent être bien pendant 30 ans et d’autres peuvent s’user au bout de quelques années par des micro-frottements quotidiens de la prothèse contre la glande mammaire. On propose en général un changement d’implant au bout de 10 et 15 ans ou en cas de rupture.

Est-ce que je peux allaiter avec des prothèses mammaires ?

Une grossesse est bien entendu possible si vous portez des prothèses. Il n’y a pas de danger pour vous ni pour l’enfant. Dans la majorité des cas l’allaitement est également possible.

Comment surveiller mes prothèses ?

Et bien c’est simple, considérez que c’est votre sein. On recommande donc de le palper régulièrement et de consulter si vous resssentez une gêne, une masse, une douleur particulière.

Des mammographies peuvent bien entendu être réalisées si besoin 

Les coques

Une coque est une membrane naturelle que le corps crée pour « isoler » la prothèse. En effet, votre corps crée cette petite membrane souple autour de tous les corps étrangers placés à l’intérieur du corps (écharde, piercing, implant contraceptif…)

Au départ cette membrane n’est pas perceptible. Au fur et à mesure des années cette membrane peut s’épaissir et entraîner cette coque. Si celle-ci devient gênante, vous pouvez vous faire ré-opérer pour l’enlever ou bien changer la prothèse.

Que se passe t-il si la prothèse se rompt ?

La prothèse va pouvoir s’user avec les années et peut être un jour rompre. Le gel de silicone à l’intérieur est souvent cohésif c’est à dire qu’il garde sa forme et ne se répand pas dans le sein. De plus, la coque qui entoure la prothèse va contenir le gel qui pourrait s’échapper, c’est ce qu’on appelle une rupture intra-capsulaire. Rien de grave, il faut simplement changer l’implant. Si la rupture passe en dehors de la capsule (rupture extra-capsulaire) il faut également changer la prothèse mais dans un délai plus rapide (2-3 mois)

Les maladies auto-immunes

Vous avez peut-être déja lu l’expression « Breast Implant Illness ». Il s’agit de symptomes que pourraient ressentir des femmes porteuses de prothèses mammaires: fatigue, maux de tête etc… Malgré de nombreuses études que ce soit aux USA ou en Europe, nous n’avons jamais retrouvé de lien entre les implants et ces symptomes.

Est-ce que les prothèses augmentent les risques de cancer du sein ?

Les prothèses n’augmentent pas le risque du cancer du sein habituel (adéno-carcinome). Il existe un type de cancer particulier appelé le Lymphome Anaplastique à Grandes Cellules (LAGC AIM) qui ne concerne quasiment exclusivement qu’un type particulier de prothèse (Macrotexturée) qui ont été retirées du marché.

Augmentation mammaire bordeaux :

Fiche d’information de la société française de chirurgie plastique

Besoin de plus d’information sur l’augmentation mammaire par prothèse à Bordeaux ?

 

Parlez-en avec le Dr Quentin Kopp

Chirurgien esthétique à Bordeaux